Un Hippocampe au CES de Las Vegas

Publié le 24 janvier 2019

Notre Hipporeporter, Guillaume (à gauche sur la photo), était au CES de Las Vegas début janvier. Le CES : le salon qui réunit toutes les dernières tendances et innovations technologiques dans le monde. Un vrai carrefour tech où se mêlent robots, objets connectés, voitures autonomes, disrupteurs et leaders de l'avancée technologique. Notre reporter revient sur son expérience et vous parle de ses découvertes et coups de cœur.

C’est la première fois que je me rendais au CES organisé à Las Vegas. Et pour une première, j’ai été impressionné. J’ai eu la chance de voir toutes les dernières innovations au niveau tech, robotique et intelligence artificielle. Dans cet article, je vous parle des découvertes qui m’ont le plus marquées.

RETOUR EN VIDEO SUR LE CES

LA CYBERSécurité : enjeu majeur du CES 2019

Ce que je retiens du CES, c’est que l’un de ses enjeux majeurs, c’est certainement la collecte et l’utilisation des données personnelles.
Comment les utiliser tout en gardant la confiance du consommateur et en respectant sa vie privée ? C’est un sujet crucial après les scandales et cyberattaques contre des géants du numérique, comme Facebook.

C’est d’autant plus important à l’heure des voitures connectées et autres outils utilisant nos données et pouvant les exposer à des tiers. Nous sommes connectés au privé et au professionnel. Les prochaines révolutions devront traiter de l’usage de nos informations. Ce sujet se retrouve sur les stands des constructeurs automobiles, comme le chinois Byton. Car pour que l’automobiliste lâche son volant, il faut qu’il ait confiance !

Apple et Google : quelle solution mettre en œuvre ? Apple annonce clairement sa volonté de protéger les données avec son slogan « What is on your IPhone stays on your IPhone ». Alors que Hey Google, l’assistant vocal de Google, omniprésent sur le salon (sofas, voitures, interrupteurs,…) est dans le partage.

Les intervenants de la conférence sur la cybersécurité avouent ne pas encore avoir trouvé la solution idéale pour créer des outils disruptifs respectant nos vies privées.
Il reste beaucoup de travail à l’heure du RGPD en Europe sur la protection des données personnelles !

l’intelligence artificielle au coeur du ces

Conférences, produits, robots, reconnaissance d’images, exploitations de la donnée : elle était partout !

Un exemple : Aibo, le robot chien de Sony. A lui seul Aibo dispose de 2 intelligences artificielles. Une intelligence en propre lui donnant une ‘’personnalité’’. Il apprécie ainsi les personnes en fonction de la régularité de ses interactions avec elles.

Il a aussi une AI partagée, hébergée dans le Cloud qui l’aide à devenir plus  »intelligent » grâce aux astuces téléchargeables sur une application dédiée.

Côté robot : grâce à ses 22 axes d’articulations, il peut effectuer des centaines de mouvements. Si vous lui parlez, ses oreilles se dressent et ses yeux se ferment si vous le caressez !

On ne peut pas parler de l’IA sans parler de Google ! L’IA qu’on retrouvait dans des produits pilotables par la voix (dont Google Assistant) présentés sur un stand à parcourir dans un petit train…

Les voitures autonomes étaient particulièrement à l’honneur au CES

CEPTON présente une voiture connectée à un grand écran : on voit tout ce que le radar de la voiture voit. Le changement de couleurs indique le niveau de danger de chaque objet que la voiture croise. A l’aide d’une caméra 3D, l’écran affiche aussi les objets qui entourent la voiture en réalité augmentée.

Les carrés rouges représentent un danger à éviter et les carrés bleus un objet en mouvement que la voiture a repéré.

Les écrans de demain, bien plus que de simples écrans

Voici l’écran « LG Signature » basé sur le principe de la « table basse ». Selon les besoins, il peut s’enrouler pour se transformer en table basse avec un haut-parleur à l’avant, ou devenir un grand écran TV une fois déroulé.

Et il existe aussi l’option entre-deux : si vous le déroulez partiellement, vous obtenez un petit écran sur lequel vous pouvez afficher des informations (l’heure où la météo par exemple).

On peut aussi mentionner les écrans pliables des mobiles selon Royole !

Une autre star du CES : le drone

De nombreuses innovations ont été faites dans ce domaine. Notamment les drones volants qui sont de plus en plus stables, et de plus en plus petits. Certains drones peuvent désormais embarquer des caméras lourdes avec des stabilisateurs puissants. De quoi faire de sacrées prises de vue !

Mais ce qui m’a le plus intrigué ce sont les drones aquatiques. On voit par exemple sur la photo un drone requin proposé par Robosea. Il a une une portée de 3km.

La surprise dans le monde des drones aquatiques, c’est le petit Biki, le drone blanc que l’on aperçoit sur la photo, proposé  lui aussi par Robosea. Il se déplace grâce à une petite nageoire caudale, ce qui le fait se mouvoir en zig-zag dans l’eau. Malgré ses allures de petit poisson, le drone embarque une caméra 4K et est contrôlable par un smartphone.

Et si nous parlions robot ?

Pour la robotique, je retiens les robots proposés par Samsung pour aider les personnes âgées. Un petit robot pour aider à faire le ménage, un robot de taille moyenne pour analyser la qualité de l’air et la filtrer si elle n’est pas satisfaisante et un grand robot pour analyser la pression artérielle avec une simple pression sur un bouton.
Enfin, le petit dernier : un chien robot pour leur tenir compagnie !

Une invention qui ne passe pas inaperçue : la valise connectée qui suit son propriétaire à la trace. Ou la sauveuse de familles nombreuses à l’aéroport. Est-ce que la valise peut passer la douane ? J’ai demandé à Travelmate Robotics et ils m’ont assuré que oui !

La reconnaissance d’objets, un atout pour le e-commerce

Alibaba a fait une nouvelle mise à jour sur son application : la reconnaissance d’objets. Maintenant, il suffit de prendre en photo un objet pour que l’application le reconnaisse. La photo est analysée, puis l’application propose les résultats les plus proches des résultats de son analyse. Une multitude de choix de produits similaires s’affiche alors sur l’interface. Et vous pouvez évidemment les acheter en quelques clics. Un sacré coup de pouce pour le e-commerce !

Cette mise à jour m’a fait penser à l’application de reconnaissance des photos de Google : Google Lens. Un outil avec lequel on peut analyser ses photos et afficher les résultats Google les plus proches. Par exemple, en prenant en photo un château, vous pouvez utiliser l’application pour savoir duquel il s’agit.

Niveau startups, la France était présente !

La French Tech avait son stand sur le salon. J’aimerais vous présenter une startup française qui a retenu mon attention. Elle s’appelle Ontracks et est basée à Marseille. Son objectif : vous guider à l’aide de vibrations.

Le fonctionnement est plutôt simple. Vous placez un appareil sur chaque main. Les appareils vibrent pour vous indiquer la direction à prendre. Lorsque vous vous approchez d’une intersection, plus besoin de regarder votre smartphone ; la montre droite vibre pour vous indiquer de tourner à droite, la gauche, pour tourner à gauche.

Ces appareils sont pensés pour les sportifs et les motards (et pour ceux qui ne veulent pas sortir les mains de leurs poches quand il fait froid !).

Des modèles sont déjà en cours de production. L’idée est de pouvoir attacher les deux écrans à son vélo, les intégrer à ses gants de moto, ou les avoir sur soi pour courir.

La startup prévoit aussi une application pour préparer ses trajets, suivre ses déplacements et obtenir des statistiques de son parcours.

 

Bien sûr, ce n’est qu’une petite partie de tout ce qu’il y avait à découvrir au CES. Entre les innovations en robotique, objets connectés, virtualité augmentée ou encore intelligence artificielle, il aurait fallu des jambes en plus à notre Hipporeporter pour tout couvrir… Ou peut-être un clone… l’année prochaine peut-être ? 😉 

Votre avisnous intéresse

Poster un commentaire sur cet article !

Quelques réalisations en lien direct